'A.Acovitsioti-Hameau, Ph.Hameau et coll 1990, L'abri B des Eissartènes (Le Val, Var), occupation et gravures postglaciaires du site - Documents d'Archéologie Méridionale n°13, pp. 185-206  
The shelter of Eissartènes B, (Le Val, Var) : frequentation and postglacial engravings
El abrigo B  de las Eissartènes (Le Val, Var), ocupación y grabados post-glaciares del lugar

Résumé
L'abri B est situé dans la falaise des Eissartènes, sous un faible surplomb qui détermine une profondeur réduite. L'effondrement de blocs supérieurs a favorisé l'accumulation stratifiée des sédiments, agrandissant ainsi légèrement la surface utilisable du lieu. Le site, replacé dans son contexte archéologique, est utilisé à plusieurs reprises depuis le Bronze Final II jusqu'au tout début de l'époque impériale romaine. Les études sur le mobilier, mais également sédimentologiques et ostéologiques, permettent de préciser la nature des occupations ainsi que les périodes d'abandon : campement et sépulture secondaire au Bronze final, activités pastorales et artisanales avec campement temporaire (bergers et chasseurs) à l'extrême fin de l'âge du Bronze et au début de l'âge du Fer, activités pastorales organisées en espace clos et ouvert (caprins et ovins) au Ier siècle av.J.C. Cette ultime bergerie sera détruite par l'affaissement brutal d'une strate rocheuse, ce qui déterminera la mort de treize bêtes. Après cet événement, l'abri sera orné de gravures schématiques linéaires.

Abstract
Shelter B is situated in the cliff of Eissartènes, under a slightly overhanging rock so that it is not very deep. The collapse of blocks that were above it has allowed a stratified accumulation of sediments, thus slightly enlarging the usable surface area of the place. The archaeological context shows the site to have been used several times from Late Bronze II until the first beginning of the Roman Empire. Studies on the material, the sediments and the bones allow to define the nature of the occupations and the periods of abandonment : camp site and secondary burying place in the late Bronze Age, pastoral activities ans crafts in a temporary camp (shepherds, hunters) at the very end of the Bronze Age and early in the Iron Age, organised pastoral activities in an enclosed and covered space (goats and sheeps) in the Ist c. .B.C. The ultimate sheepfold will be destroyed by the sudden caving in a stratum of rock killing thirteen animals.  It appears that the shelter was decorated with schematic linear engravings after this event.