Résumé

La découverte de deux nouveaux abris ornés de peintures schématiques attribuables au Néolithique moyen/final est le prétexte pour réaffirmer un certain nombre de paramètres de sélection de ce type de site et des signes qu'ils expriment. L'emplacement de ces abris répond aux quatre critères habituels : panoptisme, héliotropisme, rubéfaction des parois et hygrophilie : seul le panoptisme n'est pas exprimé pour l'abri de Font de l'Oule. La proximité de la résurgence de Fontaine-de-Vaucluse et plus encore de la cascade du Pas de Sautet constituent des éléments remarquables de l'environnement : ils ont certainement renchéri le choix des deux abris. Les figures de l'abri A du Vau Cluso sont ancoriformes et représentent sans doute l'idole. Les peintures de l'abri de Font de l'Oule sont essentiellement des signes arboriformes et des personnages masculins accompagnés de points. Leur teinte brune pourrait correspondre au système chromatique sombre du Vaucluse (ocre ou hématite + os brûlé).

Mots-clés

peintures schématiques, espace, paysage, Néolithique, sud de la France

Abstract
The recent discovery of two shelters with schematic paintings dated for the middle and late Neolithic age allows us to reaffirm the existence of some parameters for the choice of these sites and their signs. Panoptism, heliotropism, red colour of the walls and hygrophily are present except panoptism for the shelter of Font de l'Oule. The proximity of the Fontaine de Vaucluse resurgence and of a waterfall at the Pas de Sautet, near Font de l'Oule, are two remarkable elements in the landscape : we think they contribute of the choice of two sites. In the Vau Cluso, the figures are anchor-liked and represent perhaps Idol. At Font de l'Oule, the figures are essentially arboriform and male with points. Their brown colour should correspond with the vauclusian dark chromatic system (ochre or hematite with burned bone).    

Key-words
schematic paintings, space, landscape, Neolithic age, Southern France