Ph.Hameau 1999, Héliotropisme et hygrophilie des abris à peintures schématiques du sud de la France, L'Anthropologie, tome 103, n°4, pp.617-631
Heliotropism and hygrophilia of the shelters with schematic paintings in southern France
Heliotropismo y higrofilía en los abrigos pintados del sur de Francia

Résumé. - A la fin du Néolithique, les Préhistoriques utilisent des abris pour y peindre des figures schématiques. Le choix des abris répond à quatre critères : la position dominante, l'orientation au sud, la couleur orange des parois et l'humidité ambiante. Les conditions géomorphologiques du terrain imposent souvent de hiérarchiser ces critères, certains d'entre eux étant considérés plus importants que les autres, notamment l'orientation méridionale et l'humidité. On constate qu'à ces deux paramètres correspondent les deux signes les plus fréquents dans le corpus iconographique : le signe solaire et la ligne brisée.  

Abstract. - Since final Neolithic, Prehistoric people use shelters to draw schematic figures. Choice of shelters responds to four criteria : dominant position, south orientation, orange colour of rock-walls and humid ambience. The local geomorphological conditions impose frequently an hierarchy within these criteria, some of them being considered more important than the others, south orientation and humidity in particular. We finally observe that to these two parameters correspond the two most frequent signs of our corpus : the sun-like sign and the broken line.